Index arrow Société arrow Idées Reçues arrow "Pagans" Partie IV

"Pagans" Partie IV Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
09-12-2013

Ceci est une suite de billets concerant les problèmes spécifiques à l'étiquette "pagan", qu'elle soit réelle ou supposée.

Voici les liens vers: La partie I * La partie II * La partie III

 

 

"Pagans" * Partie IV

 

Un autre aspect des problèmes liés à l'étiquette “pagan” relève du nécessaire conflit interne qui ne peut qu'émerger lorsque l'on met dans le même panier des positions aussi incompatibles que celles des serviteurs des cacodémons (comprendre: toutes les mouvances qui ont attrait aux différents satanismes, sectes diaboliques, Lucifèriens, Laveyans, disciples de Crowley etc. En gros le côté sombre de la force ) et celle des adorateurs des agathodémons (aka, tous ces mouvements New-Âge genre Wicca, pseudo celtique de la lune, pseudo bouddhiste, pseudo amérindien, culte de la Déesse Mère, anges gardiens, en gros le coté lumineux de la force.)

 

Globalement, sorti des cultes véritablement traditionnels et authentiques (amérindiens, bouddhistes, etc, en version originale donc et non pas revue par le new âge, et qui n'ont rien à voir les unes avec les autres), il existe deux factions (cacodémonique et agathodémoniques, je reprends à mon compte les thermes de G. Encausse dans un sens élargi puisque le new âge n'existait pas dans toute sa diversité actuelle à son époque. --- NB : Encausse n'est pas une référence exempt de bullshit, notamment antisémite, la norme de l'époque :/.) et ces deux factions se vouent une haine absolue qui se traduit la plupart du temps par le mépris et toutes sortes de préjugés. On pourrait parler d'agathophobie et de cacophobie, mais je n'irais pas aussi loin dans l'analyse, n'étant partie prenante ni d'un côté et encore moins de l'autre. De plus, je ne vois pas trop ou serait le mal de se méfier à priori des groupes ésoterreux adeptes des thèses nazies. La détestation des puants et autres satalols est justifiée. Quand à ceux qui prennent les mêmes références que les neo-nazis et vont ensuite pondre des tears, hum... Comment dire. On a les références que l'on mérite.

 

Par la dessus, il y a également un potentiel fric fou à se faire pour les gourous de tous poils, une partie de chacun des trois grands groupes hétéroclites distingués plus haut (agatho, caco, traditionnels) est infesté par la mafia de l'occulte, aka des personnes qui sont avant tout là pour se faire du pognon, en dehors de toute démarche spirituelle personnelle. Bullshiter sur le thème de l'occulte demande très peu d'investissement et rapporte beaucoup. Entrez dans n'importe quelle FNAC ou autre et comparez la taille des rayons littérature scientifique et ésotérique. Éloquent, n'est-il pas? Bon, sans vouloir cafter, ces rayonnages sont à l'occulte ce que doctissimo est aux études de médecine. Mais ce n'est pas le sujet. Le fait est que, si deux des trois groupes se prennent la tête entre eux tandis que le dernier galère en tentant de survivre en milieu hostile, tout le monde sans aucune exception est emmerdé par cette mafia. Certains parviennent à s'en préserver, d'autre se retrouvent victimes de sectes, d'arnaques en tout genre, de crimes sexuels perpétrés par des gourous entreprenants, ou tout simplement de délires métaphysiques débiles et culpabilisants tels la réécriture new-âge de la loi du karma. Quand aux pros du milieu, ils sont victimes de concurrence déloyale de la part de ces mafias, qui inondent de publicités mensongères la clientèle afin de se l'accaparer, faisant miroiter des consultations à prix sacrifiés alors qu'ils peuvent facilement être jusqu'à 20 voir 30 fois plus chers qu'une voyante de campagne comme moi. Je parle de ce sujet dans cet autre billet .

 

De cela il résulte que, non seulement les assimilés “pagans” subissent les discriminations décrites jusqu'à présent, mais en plus ils doivent faire avec les tensions internes, qui débouchent également sur des attaques en règle.

 

C'est ainsi que j'ai été menacé de mort par un satalol notoire, cacodémoniste convaincu. Ce type avait profané des cimetières dans les alentours d'Aix et disait ne jamais se promener sans son hachoir, ce qui était par ailleurs faux: la police le surveillait de près en l'attente du procès. Il menaçait généralement les gens, c'était sa manière de se comporter en société et je pense qu'il était malade mental. Il ne cachait pas ses affinités avec les sympathisants nazis, il faut savoir que les milieux cacodémoniques du genre “tavu sui tro dark moi” (ce que j'appelle les satalols) sont tolérants vis-à-vis des nostalgiques du IIIème Reich. C'est d'ailleurs pour cela qu'il à pu se former des groupuscules “pagans” d'extrême extrême droite décomplexée. NB: il y a réellement une fascination du IIIème Reich pour l'occulte, des personnalités comme Franz Bardon ont étés déportés suite à leur refus de collaborer avec les nazis en temps qu'occultistes. Mon satalol, je précise, m'a menacé en raison de ma relation d'amitié avec sa petite amie: encore une fois, le coup de craindre de voir “sa” femme traîner avec une sorcière, mais version sympathisant cacodémoniaque. Il était bien trop misogyne pour craindre mes mauvais sorts et d'ailleurs niait que je puisse avoir autant que lui (autant qu'un homme) des connaissances dans le domaine de l'occulte. J'avais posé à moitié dévêtue dans les bois pour cette jeune artiste photographe avec qui il était en couple et il en était ressorti une expo de photos érotico-goths qui eut son petit succès: voilà donc son angle d'attaque, ma bisexualité et ma lubricité supposée, lesquels combinés faisait de moi une dangereuse rivale à sa virilité. Ceci donc plutôt que de s'avouer qu'il me voyait comme une rivale tout court, en temps que praticienne du monde de l'occulte. Entre “pagans”, il est possible de combiner les étiquettes et les poncifs crétins.

 

C'est également ainsi que j'ai été victime d'une tentative d'assassinat par un mystique chrétien ex-pagan “rentré dans le droit chemin”, un peu inclassable car se revendiquant témoin de Jéhovah – donc non-pagan – tout en se prenant pour la réincarnation de Merlin l'enchanteur. Donc... Donc oui, il prenait de la drogue mais honnêtement je ne pense pas que cela soit le problème, il était malade de base. Pas à cause de la drogue. Une maladie mentale est une maladie. Par contre évidemment mélanger substance désinhibante et délire schizophrène n'est pas sans conséquences, mais comme je n'ai jamais croisé personne d'autre sous l'emprise d'une haine meurtrière je ne saurais dire s'il avait ou pas bu, fumé, cachetonné ou autre avant. Par contre, ce que je sais pour le coup, est que son ex-petite amie, “Dodie” (celle qui a signé la lettre mise en illustration dans le premier billet , chrétienne extrémiste et assumée de son état) craignait de voir “son” homme fréquenter une sorcière. (On y revient). Ils se montèrent d'une manière ou d'une autre la tête à mon propos, jusqu'à arriver à la conclusion qu'il fallait m'assassiner puisque la justice française ne reconnaissait plus le crime de sorcellerie. Ahh... La nostalgie du XIIIème siècle... Je m’égare. L'on en retiendra que les ex-pagans font de très convaincants chrétiens extrémistes.

 

C'est également ainsi que j'ai été accusée de meurtre par un ex-chrétien mystique nouvellement converti au paganisme (NB : côté agathodémon de la force). Oui oui, on pourrait croire que je les collectionne. En fait, c'est juste que, ne me cachant pas, je me prends de plein fouet les agressions réservées à mon engeance. Or donc, pour la petite histoire, j'étais plus ou moins allée prier dans les bois une nuit de pleine lune (oui ça ne veut rien dire et c'est fait exprès) pour le départ d'un parkinsonien dont le décès semblait imminent depuis cinq ans, ce pourquoi les médecins s'accordaient à ne rien faire d'intelligent à son propos. J'étais revenue des bois en prédisant la mort de cet homme dans le mois (ce qui n'avait rien d'extraordinaire, donc). Sa route à effectivement dans le mois croisé celle d'un médecin compétent qui a compris la situation, s'est scandalisé du parcours catastrophique de ce malade et a fait ce qu'il fallait pour l'aider à mourir. C'est à dire qu'il a œuvré de manière à soulager au maximum la douleur physique de cet homme, qui souffrait dans sa chair en permanence. L’arrêt partiel de la douleur a provoqué un semblant d'apaisement, qui permit au vieil homme de partir. Responsabilité de la maladie dans le décès: 100% Responsabilité du médecin dans l'heure précise du décès: forte. Ma responsabilité là-dedans: nulle. Non, je n'ai pas assassiné cet homme. Personne n'a assassiné cet homme par ailleurs. Mais, encore une fois, je suis une “sorcière” et j'étais très proche d'une jeune femme dont cet homme était (est toujours) passionnément amoureux. TA-DAH!

Celui-là ne m'a jamais menacé directement, mais, comme il m'avait expliqué il y a quelques années son admiration pour les institutions de la Sainte Inquisition – oh, ce n'était pas pour moi, il me voyait comme une “gentille sorcière” à l'époque – je me méfie quand même un peu. Je veux dire, depuis qu'il à changé son point du vue sur le qualificatif de “gentille” sans pour autant revoir celui de “sorcière”. Les ex-mystiques chrétiens font de très bons extrémistes de l'agathodémonisme.

 

Et vous comprenez du même coup pourquoi je ne parle pas de camp du « bien » et de camp du « mal » mais d'agathodémonisme et de cacodémonisme. Et, oui, le premier qui ose évoquer des histoires de couleurs de magies, qu'il t'ar sa gueule à la récrée. Racist Bullshit.

 

La dessus, je vois poindre la critique habituelle: qu'après tout je n'ai qu'à pas fréquenter de pareils cinglés, ou quelque yakafokon du genre. Bon, alors, déjà, il n'y a pas plus de cinglés parmi les assimilés “pagans” qu'ailleurs, croire le contraire revient à se vautrer dans une paganophobie assumée. Les fous-furieux mystiques sont partout. Les chrétiens extrémistes aussi. Qui plus est ce ne sont pas les seuls types de cinglés que porte ce monde. Et puis, bien évidemment, il ne suffit pas de ne “pas faire ci ou ça” pour ne pas se faire agresser. On peut agir sur soi pour n'agresser personne, pas le contraire.

 

 

 

 


 

Pour débattre au sujet de l'intégrisme chrétien, RDV sur le forum:

 

 
< Précédent   Suivant >