Index arrow Trébuchet - Humeur &Brèves d'actualité arrow Satyre du jour - Les pauvres

Satyre du jour - Les pauvres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
17-11-2013
Pour 65% des milliardaires, les pauvres sont des profiteurs du système

 

Dans son rapport annuel, la commission consultative des droits à garder ses montagnes de pognon sous le coude dresse un portrait du sentiment d'impunité de la pauvreté en France.

 

"La France est un état providence" ils sont nombreux et de tous bords à l'affirmer, de Marine La Peine à Zeymourrouïdes. Dans un contexte de multiplication des cadeaux aux banques et aux plus grosses entreprises du CAC40, la commission consultative des droits à garder ses montagnes de pognon sous le coude à rendu son rapport annuel sur la haine des privilèges pourtant légitimes de ces êtres supérieurs en compte en banque: les milliardaires. Constat: les riches payent trop d'impôts et les pauvres pas assez.

 

D'après un sondage TDB (Tournée Des Bistros) réalisé fin 2012 dans le cadre de ce rapport, 7% des français pensent gagner moins en travaillant que s'ils étaient au RSA mais ils préfèrent travailler quand même pour faire plaisir à leur patron, 22% pensent qu'ils gagneraient autant s'ils étaient au RSA qu'en travaillant et qu'il faudrait supprimer le RSA afin qu'ils se sentent plus riches par rapport aux autres pauvres, et enfin 25% sont sans emploi, avec ou sans allocation chômage, et ont peur de s'enfoncer dans la misère. À l'opposé, 44% pensent qu'il faudrait augmenter les salaires pour que travailler permette au moins de vivre, en baisse de 5% par rapport à 2011.

 

Dans la même veine, 65% des milliardaires estiment que les pauvres sont des profiteurs du système et que le RSA est encore bien trop pour ces gens là, qui ne méritent que la rue pour eux et la DDASS pour leurs enfants. Ce chiffre est relativement constant depuis 1723, malgré une légère baisse en 1789 et en 1848.

 


19,5% de pauvres parmi les enfants et les adolescents en 2011


Selon les chiffres de l'INSEE , ce ne sont pourtant pas moins de 19,5% des mineurs qui sont concernés par la pauvreté en France, soit près d'un enfant sur cinq. On pourrait croire que ce genre d'information pourrait éventuellement monter au cerveau des personnes les plus riches, que cela leur permette de se questionner sur leur légitimité à toujours râler sur les impôts mais non: ils s'en contre fichent et ce n'est pas leur problème. D'ailleurs, pour une grande majorité d'entre eux, ces enfants sont pauvres parce que leurs parents sont de grosses feignasses et ils l'ont dont bien mérité. Que 45,8% des pauvres recensés soient des adultes qui travaillent contre seulement 31,8% d'adultes inactifs (ces inactifs comprenant les femmes au foyer élevant leurs enfants) tandis que les enfants et adolescents représentant quand à eux 22,4% ne leur fait pas se poser d'avantage de questions: les pauvres sont pauvres parce qu'ils aiment la pauvreté, statut qui à plein d'avantages géniaux comme le RSA, la CMU et les réductions dans le métro parisien et les musées.

 

La commission consultative du grand coup de pied dans le cul propose quand à elle dans son dernier rapport que les milliardaires abandonnent leur fortune pour pouvoir eux aussi profiter de tous les bienfaits et avantages du RSA, ce dans un soucis d'équité par rapport aux privilèges des pauvres.

 

 

Coucou au Point et à son sondage débile . Quand on veut se faire une idée de l'impact du racisme, on interroge ceux qui en sont victimes , pas ceux qui n'ont pas conscience des difficultés impliquées faute de vivre la situation. Votre panel représentatif de la majorité blanche, il est donc nul et non avenu sur la question.

 



Si vous souhaitez réagir, écrivez un billet et tweetez-moi le lien ou alors:

 Pour debattre sur le sujet de la pauvreté en France, RDV sur le forum:

Et au sujet du racisme, voici le lien:

 

 
< Précédent   Suivant >