Index arrow Index arrow Derniers articles parus arrow "Pagans" Partie I

"Pagans" Partie I Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
15-11-2013

Cette suite de billets a été écrite suite à l'intervention de Brasiers&Cerisiers sur la question des moqueries visant spécifiquement les pagans, que vous pouvez lire ici .

 

 

"Pagans" * Partie I

 

 

Tout d'abord, il faut savoir que je m'exprime en temps qu'assimilée "pagan" bien que cette étiquette me déplaise. Mais, en temps que professionnelle du monde de l'occulte, il est illusoire d'espérer y couper. Que je le veuille ou non, je suis donc une "pagan" pour la plupart de mes contemporains. Je dis « la plupart » parce que les collègues font parfois exception, comme je ne suis pas la seule à trouver cette étiquette absurde je ne suis pas la seule à la dénoncer dans la profession.

 

Je commencerais par développer mon sentiment vis-à-vis du terme "pagan". C'est un terme à la mode, arrivé dans le langage français tel quel assez récemment (le terme français correspondant étant "païen") et qui recouvre, comme le terme français païen, un éventail hétéroclite sans aucune cohérence. Pour rappel, "païen" signifie "non-catholique" à la base (et inclus donc initialement les athées, par défaut, puisque leur existence est tout simplement niée à l'origine). Pagan à un sens moins étendu, puisque toutes les religions et sectes dérivés de l'ancien testament sont globalement exclues, ainsi que les athées, ce qui fait beaucoup plus de monde "non-pagan" que de monde "non-païen". Moins étendu ne signifie pas moins absurde, puisque sont liées sous une seule étiquette des concepts aussi éloignés que les courants lucifériens modernes et les traditions nord-amérindiennes. À un moment, mélanger à ce point des choses qui n'ont juste rien en commun peut à juste titre être dénoncé comme un gros foutage de gueule. Ce mot, "pagan", c'est du grand n'importe quoi.

Si l'on rajoute les personnes qui, comme moi, n'ont pas de religion mais qui sont assimilés pagans quand même (NB: en fait, je suis même très clairement une anticléricale incurable, avec parfois même des tendances athée intégriste), nous obtenons un ensemble d'une absence de logique à faire pâlir d'envie un Dadaïste.

 

De ce délire abscon résulte directement que, bien qu'assimilée pagan, je ne connais que superficiellement la philosophie et les thèses développées par les pratiquants des mouvements les plus connus du grand public. J'en sais évidemment plus sur le Thelema ou la Wicca que la plupart des gens, mais ce n'est pas mon domaine de spécialité. J'en sais juste suffisamment pour pouvoir affirmer que les athées qui critiquent et se moquent sans avoir étudié de près lesdits mouvements sont complètement à côté de la plaque. Ils s'imaginent souvent pouvoir faire réfléchir les personnes concernées. En vérité, les bêtises et les à priori débités sous le coup de l'ignorance ont plutôt l'effet inverse, en plus de crisper les personnes visées. Ce qui ne prête pas à grande conséquence s'il s'agit d'une jeune wiccane mais peut s'avérer plus dangereux si vous vous attaquez sans prendre vos précautions à un groupe de disciples post-mortem d'Aleister Crowley . Sérieusement.

 

Venons en au billet de Brasiers&Cerisiers. Sans surprise, je souscris en majeure partie à son propos. Il n'y a qu'une seule phrase sur laquelle je désirais revenir et répondre, et la voici:

«Et si les païens ne sont pas victimes de discrimination et stigmatisation à grande échelle comme les musulmans ou les Rroms, ça ne donne a priori pas le droit de se moquer sans réfléchir.»

 

À strictement parler, étant donné qu'aucune stigmatisation ou discrimination n'est comparable à une autre, la phrase est juste. Par contre, je crains que l'idée exprimée ne soit fausse, par simple méconnaissance de la situation. Car il y a de fait un rejet violent et global des personnes étiquetées "pagan": notez que je parle bien des personnes et pas de leur croyances, qui sont, comme dit plus haut, trop hétéroclites pour faire l'objet d'une analyse les englobant toutes en un seul bouquet.

 

Il faut savoir que la France est un pays ou l'extrémisme chrétien à toutes ses aises et le privilège de n'être pas (ou peu) dénoncé. C'est un fait assez dingue, mais il paraîtrait que ce sont "nos racines" et blah, et blah. En fait non, à moins de se revendiquer des heures les plus glorieuses de la Sainte Inquisition, mais bon.

Vous êtes près pour une petite virée au XIIIème siècle? Suivez le guide.

 

Or donc, l'extrémisme chrétien existe et il est la raison principale pour laquelle les personnes étiquetées "pagans" sont régulièrement menacées de mort. Oui, rien que ça. Oui, régulièrement. Parce que, comprenez, la Bible dit (EX 22-18) "Tu ne laisseras point vivre la magicienne". Il convient donc de regretter l'époque des bûchés et de le faire savoir aux intéressés, tant il est évident que la Bible est bien à prendre au pied de la lettre.

 

Je parle de mon expérience personnelle, bien évidement - j'ai été victime d'une tentative d'assassinat de la part d'un mystique chrétien - mais je me suis rendue compte en discutant avec les collègues que nous avions pour le moins toutes fait l'objet de menaces de mort et de tentatives d'intimidation. Nous avons toutes ce même vécu. Pour cette même raison: notre métier est interdit par la Bible. À partir de là, et même si le problème touche une minorité très minoritaire, je pense que l'on peut concrètement parler de discrimination à grande échelle. Simplement, elle est organisée par les extrémistes religieux, comme au XIIIème siècle, et non par le pouvoir puisqu'il y a eu séparation entre l'église et l'état en France. Le pouvoir nous fiche quant à lui une paix acceptable depuis que notre domaine d'activité ne tombe plus sous le coup de la loi, c'est à dire depuis 1994. Hon. Oui, mon métier était un délit jusqu'en 1994. Actuellement, il est juste une zone de flou législatif, il n'est ni reconnu ni interdit. (Ce qui ouvre les portes à tout et n'importe quoi, évidemment, mais c'est un autre débat .)

 

 

les chrétiens intégristes, ces gens sains d'esprit.

 

 

Je précise que les menaces que j'ai pu recevoir ainsi que la tentative d'assassinat dont j'ai été victime ont eu lieu avant que je ne me déclare en temps que professionnelle. Ceci pour dire que, si les pro sont immanquablement objet de menaces de mort (nos adresses et téléphone sont dans l'annuaire) et victimes de discriminations (notamment du fait des banques, qui nous refusent l'accès aux terminaux CB dans nos boutiques et cabinets, par exemple), le fait des menaces/insultes/brimades/etc concerne globalement toute personne pouvant passer à tord ou à raison pour "pagan", à partir du moment ou elle à l'outrecuidance de ne pas se cacher face à un religieux intégriste. Or les chrétiens intégristes sont beaucoup plus nombreux que ce que l'on veut bien imaginer pour notre beau XXIème siècle.

 

En dehors de la France, il ne faut pas oublier qu'il existe toujours des tribunaux qui condamnent des personnes à mort pour sorcellerie.

 

Je vous laisserais bien rêver un instant sur le sort réservé aux natifs amérindiens, du nord comme du sud, qui ont en plus de l'oppression dévolue aux "pagans" (cad donc aux pratiquants d'une non-religion du livre) subissent évidemment en plus celle spécifique aux non-blancs, et là, toute la Team Intersectionnelle sait où je veux en venir. Mais un petit "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras". Allons-y, donc.

J'ai eu la chance de passer trois mois dans une famille Ojibwé du Canada lorsque j'avais 16 ans (donc en 1997) et leurs témoignages m'ont profondément émue et révoltée. Vous devez savoir que, jusqu'à relativement récemment (1970), les enfants des familles amérindiennes étaient enlevés à leur parents et placés dans des centres, les "residential schools", où ils étaient battus s'ils s'avisaient de parler leur langue maternelle ou essayaient de célébrer les rites religieux et culturels de leur peuple. Le résultat est que leur culture en à terriblement souffert, c'était le but, mais cela laissa aussi un peuple exsangue a tous les niveaux. Ces établissements étaient des fabriques à dépressions et à suicides, nous - les chrétiens blancs détenteurs de la vérité toute puissante - n'apprenions rien de moins à ces enfants qu'à se détester profondément, eux et tout ce que leurs origines représentaient. Certains crimes contre l'humanité sont moins commentés que d'autres... Le dernier centre à fermé en 1996. Les premiers pas publics vers la condamnation par le gouvernement de cette politique immonde débutent en 1998. Le gouvernement du Canada n'a présenté ses excuses pour les inestimables dommages infligés de sang froid qu'en 2008.

Oui, en 2008. Genre, il y a 5 ans.

Trololo. Lolo. Lolo.

Faites des recherches. Allez sur les sites des natives. Lisez. Partagez. (Je ne vous propose pas de liens et le regrette, je suis une véritable quiche intergalactique en anglais...)

 

Voilà pour ce qui est du versant le plus violent de l'oppression qui pèse sur les épaules des personnes étiquetées "pagans".

 

 

PS : À l'intention de la Team Intersectionnelle : si vous trouvez des liens à partager sur la question des discriminations spécifiquement relatives aux amérindiennes, même en anglais, tweetez-les moi, j'éditerais cet article pour les rajouter en référence. Si vous écrivez sur le sujet vis-à-vis de votre vécu perso, pareil. <3

 

 

 


 

 

 

Lire la Partie II

 

 

Pour débattre au sujet de l'intégrisme chrétien, RDV sur le forum:

 

 
< Précédent   Suivant >