Index arrow Politique arrow Programmes arrow Nicolas Dupont Aignan

Nicolas Dupont Aignan Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
18-08-2011

Flanant toujours, je viens de tomber sur le site de Nicolas Dupont Aignan (bon, je l'ai un petit peu fait exeprès, après tout, j'ai cherché des infos sur son programme pour les présidentielles). Alors je lis des choses, notamment sa récation vis-à-vis de la récente lettre de Trichet adressé au gouvernement italien.

cause toujours

« La lettre récente de Jean-Claude TRICHET à Silvio BERLUSCONI est un véritable oukase sans précédent, qui met sous tutelle le gouvernement italien. Le Président de la B.C.E. ne fixe plus des objectifs, mais impose les détails d’une politique en décidant, non seulement pour le chef du gouvernement italien, mais aussi pour le Parlement. C’est une dérive particulièrement grave qui met fin à la démocratie nationale, sans pour autant y substituer la moindre démocratie européenne, si tant est qu’elle puisse exister. En imposant une politique, dont d’ailleurs l’efficacité n’a jamais été prouvée (libéralisation du marché du travail, privatisations diverses, etc…) Jean-Claude TRICHET s’arroge les prérogatives des autorités politiques du pays et se transforme en Gouverneur non élu d’un nouveau protectorat. »

 Ce qui aura le mérite d'être dit, même si personellement j'apporte des réserves sur les solutions qu'il propose pour éviter la débandade (rien d'étonnant à cela, je goûte peu les propositions de la droite en général)

Il est rassurant de voir qu'aujourd'hui, les abus du système choquent aussi bien à gauche qu'a droite. Une sorte de front républicain progressiste pourra peut-être émerger, à terme,et imposer un programme révolutionnaire commun comme le fit le CNR en son temps. Mais pour cela il ne suffit pas de se mettre d'accord sur le diagnostique (qui est assez concordant, dans l'absolu, et sur un spectre politique plutôt large) mais bien égallement sur les causes du mal.

Et là, pour le moment, la partie est encore bien loin d'être gagnée.

 

 
< Précédent   Suivant >