Index arrow Economie arrow Crise Systémique arrow Grèce

Grèce Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
19-07-2011

 J'ouvre boursorama et oh! Divine surprise, voila que le CAC remonte. Hallucination? Effet d'optique? Non, la Grèce vient juste d'emprunter 1.625 milliards d'€ à trois mois à un taux préférentiel (4.62%, en l'occurence). En résumé: trois mois de surcis, et il n'en faut pas plus pour que les bourses reprennent du poil de la bete. Mieux vaut en rire...

hydre

Cela ne changera évidemment pas le fond du problème, qui réside dans le fonctionnement du système mais enfin: si ça peut faire plaisir au CAC.

Dans une optique plus réaliste, François Leclerc écrivait hier, sur le blog de Paul Jorion:

"Trois nouvelles questions seront alors immédiatement posées, si tout se passe bien : le gouvernement grec a-t-il une seule chance de réaliser son nouveau plan d’austérité et de privatisations, alors qu’il n’en prend pas le chemin ? La Commission va-t-elle décider de donner un coup de pouce en modifiant les conditions de déblocage de ses fonds dits de cohésion ? Quel sera le prochain pays qui demandera à bénéficier de mesures identiques, la voie étant ouverte à des rachats de la dette au prix du marché ?"

Alors donc.

Nous ne manquons pourtant pas d'analyses pertinentes, nous ne manquons pas non plus de solutions, des économistes ayant l'imagination nécessaire pour nous sortir de l'embuche et des politiques ayant le cran qui convienne: il y en a égallement. Mais tout continue de se barrer en sucette, et rien de sensé n'est jamais fait. Peut être un jour, dans longtemps, quelqu'un parvindra à m'expliquer pourquoi.

(Mais, nota, j'ai peur que la réponse soit 42)

 

 
< Précédent