Index arrow Politique arrow Déclarations arrow Pécresse

Pécresse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
17-07-2011

En ce moment, le grand projet qui mobilise le gouvernement est cette histoire de règle d'or à inscrire dans la constitution concernant un seuil de déficit budgétaire à ne pas dépasser. C'est inutile et ça ne change rien au problème, mais ça ne mange pas de pain on pourrait dire. Comme le PS à voté contre (le degré de f* de g* était trop haut pour qu'ils puissent décemment voter pour ce gadjet tautologique, je suppose) l'UMP - ah, pardon, en fait la porte parole du gouvernement, Valérie Pécresse, en à profité pour se fendre de deux trois petites déclarations bien senties.

valérie pécresse

 

"Je crois qu'aujourd'hui nous avons un Parti socialiste mis face à ses responsabilités et je crois qu'aujourd'hui un homme et une femme d'Etat votent la règle d'or. De ce point de vue, on pourrait dire que François Hollande et Martine Aubry n'ont pas encore réussi leur brevet de crédibilité économique"

 

 De fait, oui, "elle croit", et rien n'est moins objectif. Il ne suffit pas de voter pour de belles phrases pour faire un beau budget, et les finances de l'état n'ont jamais été aussi mal en point. On sait pourquoi, et qui il faut remercier.

 



 

 
< Précédent