Index arrow Société arrow Hexagone

Hexagone
Le Noël des mécréants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
11-12-2013

Des fêtes populaires, de la laïcité et du blasphème

Le Noël des mécréants

 

En ces périodes de fêtes, une directrice d'école particulièrement mal inspirée s'est fait remarquée en excluant du goûter de Noël une mère d'élève voilée , sous prétexte de signe religieux ostentatoire incompatible avec la laïcité. Goûté de Noël. Laïcité. Évidemment, ça fait un peu crétin dit comme ça.

Les commentaires moqueurs ont fusé sur Twitter et je ne leur donne pas tord car l'état d'esprit est le bon: à un moment il vaut mieux en rire.

Lire la suite...
 
Samu social en crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
21-07-2011

manifestation logement

 La France d'après à toujours le gueule de bois...

Le Samu social a vu son budget être violemment amputé d'un quard (!!!), et, évidemment, avec les 75% qu'il reste, il ne peut plus assurer sa mission - pourtant essentielle. La crise globale à beau dos. 

"Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social de Paris et ancien secrétaire d'Etat, quitte la présidence de la structure d'aide d'urgence aux personnes sans abri que finance l'Etat à 92%, évoquant une situation budgétaire qui "n'est plus gérable"

Je ne sais pas si une démission peut vraiment changer les choses, quand on est à ce point face à un f* de g* aussi puissant et éhonté, cela étant je ne vois pas tellement ce qu'Emmanuelli aurait pu faire dans la situation présente. Comme couper le budget d'une institution ne règle en rien le problème social que cette institutioné tait habilité à traiter, le contrecoup ne s'est pas fait attendre: les familles en détresse et en situation de grande précarité ont toujours besoin d'aide, impérativement et sans retard: elles tentent donc de trouver d'autres moyens de ne pas faire dormir leurs enfants sur le trottoir.

"Entre le 15 mai et le 4 juillet, soit six semaines, ce ne sont pas moins de 3 à 4 familles qui chaque jour ont frappé à la porte des urgentistes pour demander le vivre et le couvert, selon l’AP-HP. Soit 111 familles au total, dont de nombreux enfants en bas âge."

 Affligeant phénomène de société s'il en est, mais d'une logique imparable. Le problème à été déplacé, et aggravé. Et, avec la politique de coupes budgétaires qui s'annonce pour complaire aux spéculocrates, il est à craindre que ce genre de crime contre la devise nationale (Liberté Egalité FRATERNITE) ne soit pas en reste pour l'avenir.

 



 

 

 
Divorce et politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
08-03-2006

Politique des divorces

 

Avec nos salaires de misère, nos emplois vaguement stables, avec le prix de la vie, le prix des loyers, et touti, il faut dans un foyer être au moins deux à travailler pour joindre les deux bouts, surtout en cas d'enfants. Mais avec les deux qui travaillent (pour péniblement gagner entre 2000 et 3000 euros) qui va donc:

  • S'occuper des enfants, les aider à faire les devoirs, leur donner l'envie de lire, de dessiner ou de faire un sport: en un mot se défouler de manière constructive? Heuh, la télé.

     
  • Prendre le temps de préparer un repas équilibré, de bons petits plats, qui permettent à toute la famille de découvrir de nouvelles saveurs? Bien.. Picard. Ou Pizza truc.

     
  • Prendre le temps de chouchouter l'autre, qui rentre épuisé(e) après la journée de boulo? Heuh, Joker.

     
  • Se défouler sur son conjoint au premier mot de travers? Ohh! tout de suite il y a plus de monde!

Lire la suite...