Index arrow Trébuchet - Humeur &Brèves d'actualité arrow Archives

Archives
Anticonstitutionnellement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marwina   
01-04-2006

Anticonstitutionnellement

 

Lorsque le plus long mot de la langue française peut être utilisé dans une conversation courante de gens normaux, c'est que le pays va mal. Exemple:

 

1er Avril: « Ne trouvez vous pas que le président à agit anticonstitutionnellement hier en proposant de modifier la loi sur l'égalité des chances tout en la promulguant? »

 

=> Nous avons affaire là par exemple à un cas ou le chef de l'exécutif (le Président de la République Française), s'autorise à prétendre à des droits sur ce qui est du ressort du législatif, or la République Française comprend la séparation des pouvoirs depuis sa première constitution, celle de la révolution de 1789.

Quand il déclare: "C'est pourquoi je demande au gouvernement de préparer immédiatement deux modifications de la loi sur les points qui font débat. La période de deux ans sera réduite a un an. En cas de rupture du contrat, le droit du jeune salarié à en connaitre les raisons sera inscrit dans la nouvelle loi. Enfin, je demande au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pourqu'en pratique aucun contrat ne puisse être signé sans intégrer pleinement l'ensemble de ses modifications.", nous voyons bien qu'il y a de la part du président une demande de bidouillage sur un texte de loi qui sera promulgué, et qui donc selon les principes de la République, doit  être appliqué tel quel jusqu'a ce que les modifications soient prises en compte par le législatif: c'est à dire, dans la "nouvelle loi"

Le président Chirac à donc agit par son discours à l'encontre de ce que prescrit la constitution, c'est à dire anticonstitutionnellement.

 



Lire la suite...